Hidan Asuka

Aller en bas

Hidan Asuka

Message par Hidan Asuka le Mar 15 Nov - 18:43

♥~Hidan Asuka~♥
Un jour tout échoue sur ces côtes, île du Bâteau Perdu, après tant d'année tu m'évoques toujours un peu de dégoûts...






♥~ Nom : Asuka
♥~ Prénom : Hidan
♥~ Surnom : Essaie de m'en donner un!
♥~ Age : 15 ans et demi
♥~ Porteur d'amulette? : Oui
♥~ Décrire la-dite amulette : Je porte deux amulettes mais je ne suis accordé qu'avec une. La première, c'est celle de ma soeur, elle est isolée dans un pendentif en fer que je porte au cou. La deuxième, Haha! C'est la mienne! Mais vous n'en saurez pas plus.


♥~ Dans le mirroir ~♥

Vous voulez une description physique? Vous la voulez détaillée? Connaître la pigmantation du moindre micromètre de peau? Je ne peux vous en apporter autant mais si vous le demandez gentiment je peux vous vendre une amulette de qualité! *sourire d'employé du mois*. Ah, c'est une description que vous voulez, ne me voyez vous donc pas? Je suis pourtant assez grand pour que l'on me voit, peu être un bon mètre soixante dix... Mon teint est pâle, c'est tout à fait normal pour un japonais à mon avis, il fut plus mate lors de mon errance sur l'île du Bateau Perdu mais n'en parlons pas si vous le voulez bien. Mes yeux à présent, ils sont bruns, marron plus précisément. Pour ce qui est de mes cheveux ils sont déjà d'une couleur plus singulière chez un japonais: ils sont châtain clair, toujours en broussaille, on me demande parfois si mon coiffeur est en prison et je répond par un coup de poings sur le nez (pas très amical!); d'ailleurs vous verrez souvent une mèche plus longue que les autres passer de gauche à droite ou inversement. Je trouve ça joli moi! C'est bien le plus important. Pour ce qui est de mon style vestimentaire, je suis parfois un peu négligé mais cela reste dans le sobre. Je porte toujours la même chaîne autour du cou.

♥~ Ma beauté interieur ~♥

Quand un naufragé arrive dans une ville, ramassé sur les grèves de l'île du Bateau Perdu, les gens se posent toutes sortes de questions à son sujet, encore un an après mon arrivée, les commères discutaient sur mon passage, ce n'était là que deux vieilles femmes sans importances mais il suffisait de les écouter pour savoir qu'elles en savaient long de moi.
-Regaarde! C'est lui dont je te parlais! Il vit dans le pâté de maison. Ils l'ont ramené de l'île ou tout fini par échouer, là, au large, je ne sais plus trop quel nom elle porte. C'est à ce demander pourquoi on donne des noms à des îles inhabitées! Paraît que les gens n'y vivent pas longtemps, il a le cul bordé de nouille le ptit!
-Lui? C'est lui qui vient de l'île du Bateau Perdu? En tout cas il plait à ma fille, depuis qu'il est venu nous aider à réparer la porte du garage l'autre jour, c'est un garçon serviable et il est intelligent, il est jeune mais il a l'air de vivre seul, l’expérience sur l'île doit être enrichissante! Et puis il n'a pas demandé son reste, il a juste dit qu'on aurait fait la même chose à sa place.
-Ah, donc il a réparé le porte de ton garage. Il plait à ta fille aussi! Ma petite Yuki l'aime beaucoup aussi, elle l'a vu aider un petit garçon dans la rue, il était tombé de vélo. Oh et puis il paraît qu'il travaille à la boutique d'amulette... Et tu as vu, il ne reçoit jamais de courrier.
-Tu te doutes bien qu'il n'a plus de famille! En tout cas est aimable et il a un beau vocabulaire, même si il parle très peu, surtout quand il se concentre sur quelque chose. Et si il a aidé un petit garçon, il doit aimer les enfants! C'est vraiment un enfant modèle.
-Il a toutes les qualités ce gosse, aimable, serviable, poli, autonome et en plus il aime les enfants. Tu crois que c'est une déformation professionnel, si il est vendeur c'est normal non?
-Tu veux rire? Il y en a vraiment des pas géniaux des vendeurs...
[...] D'autres dames quelques mètres plus loin en savent tout autant.
-Regarde, il est là le petit naufragé, après tout moi d'où il vient je m'en fou un peu mais il est quand même un peu taciturne tu ne trouve pas, il a l'air d'un de ces types mystérieux. On ne le voit jamais avec un ami par exemple, il est toujours seul et on ne le voit presque jamais dans des lieux publiques.
-Un gosse de son âge qui ne va pas en boîte de nuit c'est une perle rare, moi je trouve qu'il est bizarre, il est souvent en général mais on a pas l'impression qu'au fond se soit vrai. Au fait j'ai entendu dire qu'il aimait bien s'amuser, mon fils l'a croisé dans une salle d'arcade mais il n'a pas parlé à grand monde, il a joué à un jeu de combat d'amulette, un jeu de baston puis d'autres jeux et il est parti sans demander son reste.
-Mon frère y était aussi, il lui a proposé de le raccompagner en voiture mais il a refusé poliment disant qu'il aimait bien marcher. Plus tard dans la soirée, il l'a vu se promener près du port, il était seul mais il parlait à une certaine... Eve je crois!
-Tu n'as jamais parlé dans le vide sous les étoile, à un décédé ou un truc comme cela! Moi si, il doit avoir des remords, le pauvre gosse, j'aimerais bien l'aider mais il n'accepte aucun service. Je l'inviterai à dîner a prochaine fois que je le verrai. Bof, enfin, restons en là!


♥~ Mon histoire ~♥

La vie de Hidan en cinq ligne? Je ne suis pas sûre que cela tienne car pour raconter sa vie, il faut commencer avant, bien avant sa naissance! Sinon ce sera à n'y rien comprendre! ... On vient de m'informer que j'ai le droit d'en faire plus... Je peux donc commencer. Mettez vos cerveaux sur ON, ça va commencer. Je décline toutes responsabilité en cas de pénurie de kleenex.
Avant Hidan, il y avait ses parents t avant ses parents il y avait ses grands-parents. Cette histoire commence un jour de mariage, monsieur et madame Asuka venaient de se marier, ils avaient achetées une grande maison dans l'espoir qu'un jours les petits pieds d'une bande d'enfants y taperaient. Monsieur et madame Asuka eurent une fille, il l’appelèrent Eve comme la première femme d'après le bible, ils avaient toujours voulu une petite Eve. Une année et quelques mois après la naissance d'Eve, les jeunes parents eurent un deuxième enfant, un garçon cette fois. Ils l'appelèrent Hidan. Hidan c'est moi et même si je n'ai pas le moindre souvenir de ce jour, j'en sais long à ce sujet. Les deux enfants grandirent et vécurent heureux dans une petite ville japonaise peu connue où les fleurs poussaient et où les oiseaux chantaient. Mais les fleurs qui poussent et les oiseaux qui chantent finissent toujours par être lassants et la petite famille s'en alla pour un interminable voyage. Rêvant de visiter l'Amérique, ils prirent un bateau car monsieur avait la phobie de l'avion. Malheureusement c'était un mauvais choix, la traversée ne termina jamais, le vent se leva et la tempête détruit le bateau, nul ne sait ce qu'il advenu des parents et des autres passagers. Eve et Hidan se réveillèrent le lendemain matin, tout deux s'assurèrent qu'ils n'étaient pas morts avant de partir à la recherche de la famille mais ce fut vain et les deux enfants pleurèrent dans les bras l'un de l'autre et se demandaient ce qu'il allait advenir d'eux. Sur les grèves, ils n'étaient pas en sécurité et par chance il n'y avait pas de bête sauvage sur l'île si ce n'est un famille de renards. Alors les enfants tentèrent de survivre, ils trouvèrent une cabane dans un arbre avec des vivres et de l'eau, ils essayèrent de faire du feu mais quand il n'y eu plus de vivres, ils commencèrent à déprimer. Un soirs ils se prirent à penser à ce qui leur arriveraient si ils mouraient. Le lendemain, Eve trouva deux objets dans le sable des grèves: un pendentif et une bague, elle cacha la bague et montra le pendentif à son frère: c'était une amulette maîtrisant l'eau et pouvant guérir. Quant à la bague, haha! Mystère. Tout les jours, Eve préparait six litres d'eau de sources grâce à la magie, guérissait ses plaies et son frère trouvait à manger. Hidan commença à se sentir jaloux, alors un jour, où ils s'étaient disputés, il jeta le pendentif à l'eau. Alors Eve souhaita que la magie ne soit jamais entré dans sa vie et le pouvoir de la bague se dévoila: celui de maîtriser le temps, mais attention! Il n'était pas synchrone avec l'âme de Eve et les effets secondaires se firent ressentir. Le soir, Eve trouva une blessure sur sa tempe, blessure qu'elle avait soigné la veille, puis toutes se blessures se rouvrirent les unes après les autres et Eve mourra. Alors Hidan resta seul et pleura sur les grèves. Quelques mois plus tard un bateau arriva et un homme décida de ramener le jeune naufragé d'environ 14 ans au Japon. Alors il alla lui parlé et Hidan lui raconta qu'il ne quitterait pas l'île où sa soeur était enterrée. Alors l'homme déterra la tombe et après au moins une heure d'analyse, il diagnostiqua:
"Ta soeur portait deux amulettes, elle a choisi de demander à la deuxième que la magie n'aie jamais fait partie de sa vie, l'amulette a mal réagit et elle a annulé l'effet de tout ces sorts de guérison. Tu n'y peux rien, et tu ne la ramènera pas à la vie! Mais tiens, prend ceci, quelque chose me dit que ceci t'appartiens."
Sur ces mots il tendit à l'enfant l'amulette qu'il avait jeté à l'eau. Durant la traversée en bateau, Hidan appris que son sauveur était un porteur d'amulette et que son amulette servait au recherche, elle détectait les amulettes à des kilomètres et grâce à un pouvoir de maîtrise de l'eau, il pouvait retourner les flots pour retrouver eu amulette sous l'eau. Puis, le sauveur ramena son protégé sur les côtes et disparu à nouveau, seules quelques rares lettres rassuraient Hidan à son sujet.
Après quelques semaines dans la ville d'automne, Hidan reçu un colis et ne fut pas surpris d'apprendre que c'était son tuteur qui lui l'adressait. Il ne recevait jamais d'autre courrier et était toujours ravi de lire les aventures de cet homme extra-ordinaire. Ce jour là, il pleuvait alors il n'y avait rien d'autre à faire que d'ouvrir ce colis tout de suite. Il était plein de papier, une lettre et un gros dossier et tout au fond, un objet contondant emballé dans du papier à bulles. Hidan s'empressa d'ouvrir l'enveloppe qui contenait la lettre et de la lire:
Mon cher Hidan,
j'ai l'impression que cela ne fait qu'un jour que nous nous sommes quittés. Le temps passe tellement vite et tu dois avoir bien grandi. Je regrette de ne pas pouvoir être avec toi. J'ai appris que ton anniversaire approchait alors je t'envoie un petit cadeau. Mes camarades trouvent que c'est un peu précipité mais je t'offre tout de même cette amulette, j'espère qu'elle saura s'adapter à ton âme. C'est un objet que seul un héros peu posséder et je suis sur que tu deviendras un grand magicien. Le dossier qui l'accompagne résume sa légende, il est très précieux et coûterait très cher, c'est le fruit de mes dernières recherches et il est pour toi. J'ai aussi constaté dans le dossier de ta famille que vous aviez tous des dons artistiques, tu trouveras sous l'amulette un bloc de dessin et quelques crayons de qualité, fait en bon usage... Il paraît que ça plait au fille! Mais je suis sûr que tu ne penses pas à cela, tu dois avoir bien assez de succès de toute manière.
Dans l'espoir de te revoir rapidement.
Yumeji

Bien sur, le cadeau plaisais à Hidan. Il déroule le papier à bulles qui protégeait son cadeau et découvrit un drôle de poignard qui se mit à briller quand il le toucha! Pour sûr, il s’accommodait parfaitement avec son âme. Le dossier, aussi épais soit il, ne contenait aucune information sur le type de pouvoir de poignard et Hidan le lut et le relut sans trouver réponse à la question. Sûrement parce que cet objet n'avait jamais eu de possesseur! Hidan serait donc le premier a l'utiliser? C'était un honneur. Chaque jour, il s’entraînait dans le jardin et avant longtemps, il le maîtrisa à la perfection, trois pouvoirs, c'était bien un objet de légende. 'après le dossier il en aurait encore 6 de ce type. Quant au carnet de dessin, il ne tarda pas à être plein car Hidan s'était découvert une véritable passion. Un jour qu'il se promenais en ville, sous couleur d'acheter du matériel de peinture, il décida d'entrer dans la boutique d'amulette. Sur la grande vitrine, une petite pancarte clamait "recherche stagiaire, apprenti, employé." dans une écriture un peu spéciale. Le jeune garçon entra et tout de suite, entendit une voix féminine clamer à son tour:
"Je le sens! C'est une amulette légendaire!"
Une jeune femme arriva en courant et observa le pauvre garçon puis elle demanda de but en blanc:
"Deviens stagiaire à la boutique, je t'en prie! C'est bien payé, je t'assure."
Il était vrai qu'un emploi aurait été une bonne chose et il n'en aurait pas trouvé ailleurs. Il fit signe à la vendeuse de se calmer.
"Je veux bien mais je n'ai que 15 ans... Je suis trop jeune pour travailler."
Se fichant éperdument de son âge, la vendeuse lui appris son travail et avant longtemps Hidan travaillait. Quand la vendeuse lui demanda si il était scolarisé, il répondit que non alors elle l'aida à faire les demarches pour entrer à l'académie Akimoto. A la prochaine rentrée il serait élève et comme on dit "vivement avril!".

♥~ Derrière l'écran ~♥





    ♥~ Surnom : Yeshii
    ♥~ Que penses-tu du forum? : Question qui tue --'
    ♥~ Le mot de la fin :Bin... FIN!


avatar
Hidan Asuka
Admin

Messages : 82
Date d'inscription : 13/11/2011
Age : 21
Localisation : A la boutique d'amulette

IdentityCard
Mon porte-monnaie:
1000/1000  (1000/1000)
Mes pouvoirs...: Ombre, temps, 'manipulation du sang'.
Mes fréquentations...:

Voir le profil de l'utilisateur http://gakuen-akimoto.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum